Saturne

 

 

 

 

 

Sa carte d'identité

 

Rayon

60 268 km (10 fois plus grande que la Terre)

Masse

568,51 X 1027 g

Densité

0,69 g/cm3

Gravitation

8;96 m/sec²

Rotation

10h 23 min

Révolution

29 ans 167 jours

Vitesse orbitale

9,67 km/s

Vitesse de libération

35,49 km/s

Température minimale

-184°C

Température maximale

-173°C

Température moyenne

-176°C

Magnitude

0,2

Pesanteur (1 kg = Terre)

0,91

Nombre de satellite

62

Distance minimale du Soleil

1 347 000 000 km

Distance moyenne du Soleil

1 426 725 000 km

Distance maximale du Soleil

1 507 000 000 km

Découverte (1ère fois observé)

les Chaldéens au VIIème siècle avant Jésus-Christ

Inclinaison de l'orbite sur le plan de l'écliptique

26,73°

Excentricité

0,05415060

Temps mis à la lumière

1 heure 20

 

Composition

de l'atmosphère

Hydrogène : 94%
Hélium : 5%
Autres : 1%

 
 

Pourquoi le nom de "Saturne" ?

Saturne est une planète géante accompagnée de milliards de petits mondes. Elle est parfois surnommée "le seigneur des anneaux". Dans la mythologie romaine, Saturne (l'équivalent de Cronos dans la mythologie grecque - A ne pas confondre avec Chronos le dieu grec du temps) est le dieu de l'agriculture. Saturne devait devenir le souverrain des Dieux mais fut détroné par son fils Jupiter.

 

Sa structure interne

Au centre de Saturne il existe un noyau composé de glace et de roche. Puis à 30000 km d'altitude et pendant 15000 km, se trouve le manteau interne d'hydrogène métallique, avec au-dessus le manteau externe d'hydrogène liquide puis gazeux.

 

Sa surface

Tout comme Jupiter, Saturne a une "surface" dite gazeuse ce qui signifie qu'aucun homme ne pourra jamais y poser le pied... Saturne ne possède pas la richesse de motifs troposphériques que présente Jupiter. Toutefois, la présence de très forts vents zonaux parallèles à l'équateur, avec des courants de cisaillement atteignant des vitesses de plus de 200 m/s, occasionne la structure en bandes. De petites structures de type cyclonique et anticyclonique apparaissent sporadiquement. Tous les 30 ans, à l'approche du solstice d'été, une forte tempête dessine une grande tache blanche proche de l'équateur.

 

Son atmosphère

L'atmosphère de Saturne est composée de 94% d'hydrogène et de 5% d'hélium avec quelques traces d'ammoniac.

 

Sa particularité : ses anneaux

A quelques 140 000 km du centre de Saturne, se trouve les anneaux de Saturne. 300 000 kilomètres de diamètre mais seulement 400 mètres d'épaisseur. Les anneaux sont composés de milliards de roche de 10 mètres de diamètre en moyenne et espacés de 100 mètres des uns des autres. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, Saturne n'est pas composée d'un anneau mais de 7 : en partant de l'intérieur, on trouve l'anneau D, l'anneau C ainsi que l'anneau B, puis vient un espace appelé "division de Cassini". On trouve ensuite les anneaux A et E, puis les anneaux F et G qui sont plus minces. Il est important de noter que dans ces anneaux, il existe une agitation permanente qui peut se traduire par des vagues, des collisions ou encore des accumulations de matière.

 

L'histoire de sa découverte

Visible à l'oeil nu, Saturne est la plus lointaine des planètes connues depuis l'antiquité. Elle n'est observée d'une lunette qu'en 1610 par Galilée. Il y voit une forme bizarre : la planète s'étire sur les côtés. Il croit que ce sont deux satellites, mais il se rend vite compte que les "satellites" ne bougent pas. Ce n'est qu'en 1654 que Christiaan Huygens trouvera la réponse à l'énigme : cette chose étrange n'est autre que des anneaux. Quelques années plus tard, Jean-Dominique Cassini remarque que l'anneau comporte une région vide. Cette région sera appelée plus tard "division de Cassini". En 1898, Kepler prouve qu'il existe plusieurs anneaux. En 1979, Pionner 11 découvre l'anneau E. En 1980, Voyager 1 et 2 s'approche de Saturne et fera de nombreuses découvertes. Aujourd'hui, la sonde Cassini-Huygens est en orbite autour de Saturne depuis 2004.

 

Son observation

Saturne n'est pas facile à repérer. Pour l'observation, il faut procéder par élimination : tout d'abord, repérer toutes les étoiles qui ne scintillent pas (car ce sont des planètes). Ensuite, enlever de ce groupe celle qui est rouge (c'est Mars), celle qui est très brillante en pleine nuit (c'est Jupiter) et celle qui est brillante et qui se lève tôt ou qui se couche tôt (c'est Vénus). Voilà, il ne reste plus que Saturne. Tous les 15 ans, les anneaux de Saturne disparaissent (cela est dû à leur inclinaison par rapport au plan orbital de Saturne). En fait, ils ne disparaissent pas vraiment, mais comme on les observe par la tranche et qu'ils sont très fins, on a l'impression qu'ils sont absents. Le phénomène se produira maintenant en 2010.

 

Les satellites de Saturne

Saturne possède bons nombre de satellites. Pour en savoir plus sur eux, cliquez ICI.