Mercure

 

 

 

 

 

Sa carte d'identité

 

 

Rayon
2439,7 km (2,5 fois plus petite que la Terre)
Masse
3,3022 X 1026 g
Densité
5,427 g/cm3
Gravitation
3,7 m/sec²
Rotation
58,6462 jours
Révolution
87,97 jours
Vitesse orbitale
47,8725 km/s
Vitesse de libération
4,25 km/s
Température minimale
-173°C
Température maximale
427°C
Température moyenne
167°C
Magnitude
>-1,9
Pesanteur (1 kg = Terre)
0,38
Nombre de satellite
0
Distance minimale du Soleil
46 000 000 km
Distance moyenne du Soleil
57 909 175 km
Distance maximale du Soleil
69 820 000 km
Découverte
Chaldée au VIIème siècle avant Jésus-Christ
Inclinaison de l'équateur sur le plan orbitale
Inclinaison de l'orbite sur le plan de l'écliptique
Excentricité
0,20563069
Temps mis à la lumière
5 minutes

 

Composition

de l'atmosphère

Hélium : 42%
Sodium : 42%
Oxygène : 15%
Autres : 1%

 

 

Pourquoi le nom de "Mercure" ?

Elle tient son nom du dieu romain Mercure qui peut se traduire aussi par le "messager ailé des dieux" car elle est la plus rapide. Mercure est en effet, la planète la plus proche du Soleil mais aussi une des plus petite. Tous ces facteurs, notamment cette grande proximité avec le Soleil, rendent cette planète difficile à observer.

 

Sa structure interne

Au centre de Mercure se trouve un noyau de fer de 3 600 km de diamètre occupant 50% de son volume et 80% de sa masse. Ce noyau est entouré d'un manteau de silicate de 500 km et d'une croûte de silicate de 100 km d'épaisseur.

 

Sa surface

Mercure, planète tellurique ressemble beaucoup à la Lune. Les images envoyés par la sonde Mariner 10 nous montrent un monde remplie de cratère, de bassin et de coulée de lave. Le plus grand bassin se nomme Carolis et a un diamètre de 1 300 km. Mercure est aussi marquée par de grandes falaises. Elles se sont probablement formée lors du refroidissement de Mercure il y a quelques 4 milliards d'années qui a formé des rétrécissements de quelques kilomètres.

 

Son atmosphère

Mercure n'a quasiment pas d'atmosphère par suite de sa faible pesanteur. Elle n'a que quelques traces d'Hélium, de sodium et d'oxygène. Cette atmosphère proviendrait probablement des vents solaires.

 

L'histoire de sa découverte

Mercure aurait, semble-t-il, été découverte par Chaldée au VIIème siècle avant Jésus-Christ. Depuis, peu d'observation ont été effectué sur Mercure. Juste une sonde Mariner 10 qui nous a ramené 4 000 photographies, dont certaines nous montrent des détails du sol de seulement 50 mètres.

 

Son observation

L'observation de Mercure est très difficile car elle est très proche du Soleil. Dans le meilleur des cas, nous pouvons l'observer le matin juste avant le lever du Soleil et le soir juste après le coucher du Soleil. Malheureusement, nos lointain descendants n'auront peut-être pas la chance de la voir car selon Jacques Laskar (Bureau des longitudes), Mercure pourrait quitter le système solaire dans 3,5 milliards d'années ou entrer en collision avec Vénus.

 

Apperçu de Mercure et de sa surface.